Géologie, flore et faune

Le désert  du Wadi Rum est constitué de larges vallées de sable rouge (désert rouge) ou jaune (désert blanc) et de parois de roches verticales aux couleurs ocre ou rouge  et magnifiquement sculptées par l’érosion. Plantes du Wadi RumCes roches plantées dans les dunes et les vallées de sable et qui s’élèvent jusqu’à  1854 mètres d'altitude ont jailli il y a environ 30 millions d'années. Elles font aujourd’hui l’objet d’étude par les étudiants en géologie venus du monde entier, le Wadi Rum réunissant en un seul lieu pratiquement tous les minéraux que connaît notre planète. La teinte rouge du sable et des montagnes est due à la présence d’oxyde de fer.

Le sous-sol du Wadi Rum  renferme un réservoir d’eau douce fossile accumulée au cours des ères précédents. Cet  aquifère appelé « aquifère de Disi »  serait, d’après les experts, en capacité de fournir suffisamment d’eau douce pour satisfaire les besoins de la Jordanie pendant plus de 100 ans. Les travaux de forage et d’acheminement de l’eau ont débutés en 2009, et les habitants de la capitale AMMAN  pourraient recevoir de l’eau douce de l’aquifère de Disi dès 2012.

Plantes du Wadi RumPlantes du Wadi RumPlantes du Wadi Rum

La végétation est très présente dans le Wadi Rum. Des arbres, en particulier le  figuier du désert, mais aussi des arbustes et de nombreuses variétés de fleurs  (une centaine d’espèces éclosent au printemps) essaiment le Wadi Rum. Moutons, chèvres et dromadaires, élevés par les bédouins, s’alimentent  essentiellement des herbes et arbustes du désert.

Les animaux sauvages sont rares dans le désert.  Les bouquetins d'Arabie et les gazelles, peu visibles dans la région, sont très protégés par la Royal Society for the Conservation of Nature (RSCN) - Société royale pour la conservation de la nature. Le lièvre et le renard sont par contre très présents.

Si les animaux sont rares, les oiseaux prolifèrent : environ 120 espèces d’oiseaux ont été recensées dans le désert du Wadi Rum dont l'ammomane isabelline et le cochevis huppé (alouettes), le moineau soulcie et le roselin du Sinaï Plantes du Wadi Rumd'un rose magnifique, oiseau national de la Jordanie. Des espèces plus communes tels que pigeon, corbeau à queue courte (Fan-Tailed raven) et perdrix sont visibles aisément. Plus haut, montagnes et gorges abritent vautours, busards et aigles, oiseaux carnivores jugés aujourd'hui majestueux et dont leur rôle bénéfique pour l'environnement — notamment la non-prolifération des rongeurs ou l'assainissement des carcasses mortes — n'est plus remis en cause.

Plantes du Wadi Rum

L’aigle de Bonnelli (Bonnelli’s eagle), le Vautour fauve ( griffon vulture) et des espèces plus petites comme le  Faucon crécerelle (Falco tinnunculus), aussi appelé Émouchet[1]  et le Faucon pélérin (Peregrine falcon) peuvent être aisément observés.

randonee.jpgchameau.jpg

Jeepescalade.jpg

Une Nuit dans le Wadi Rum